Lo Furòl

... de l'ouverture (en occitan)

Vous êtes ici : Accueil / Logiciels Libres / [Primtux4] Un OS dédié pour les écoles

[Primtux4] Un OS dédié pour les écoles

Primtux logo 225x300I. Préambule :

Beaucoup d’écoles possèdent des ordinateurs " obsolètes " d’un point de vue système d’exploitation avec Windows XP notamment qui n'est plus mis à jour. Du coup se posent beaucoup de problèmes de fonctionnement, de lenteurs… qui font qu’en l’état, ces ordinateurs ne sont pas utilisables de façon satisfaisante.

 On pourrait régler ce problème en faisant acheter de nouvelles machines par la municipalité mais ça serait dans beaucoup de cas, anti-économique et anti-écologique : en effet, beaucoup de machines peuvent retrouver une seconde jeunesse en installant un autre système d’exploitation que Windows très gourmand en ressources. Ces systèmes d'exploitation (ou O.S. pour Operating System en anglais) sont connus sous le nom de GNU/Linux (plus généralement Linux tout court). Il existe de très nombreuses variantes que l'on appelle distributions. Une de ces distributions est particulièrement adaptée pour les écoles françaises (et francophones) : il s'agit de Primtux. Ses auteurs mettent gratuitement à disposition de tous et de toutes, leurs compétences et leur travail afin de permettre à nos élèves (et aux enfants avec leurs parents) d'utiliser des outils numériques sur des "vieux" ordinateurs mais tout à fait fonctionnels. Cette démarche, qui repose sur le mouvement des logiciels libres, n'est pas du tout une solution au rabais de par la richesse des outils proposés et évite en plus aux collectivités d'avoir à refaire de lourds investissements en permettant de "recycler" des ordinateurs dont on se serait débarrassés alors qu'ils fonctionnent. Merci à eux !

Cette page est surtout un aide-mémoire pour m'aider à installer Primtux dans les écoles. Elle s'appuie sur les informations que j'ai pu trouver ici : https://wiki.primtux.fr/doku.php , dans la documentation https://primtux.fr/documentation/ et sur le forum https://forum.primtux.fr/ grâce aux contributeurs (qui ont eu la patience de répondre à mes questions).

Par contre, pour fonctionner " confortablement " dans une classe de cycle 3,  j'estime qu'il faut que les ordinateurs aient au moins 1Go de mémoire vive et des processeurs Athlon 64 (dans le graphique ci-dessous, cela correspond à du matériel assemblé à partir de 2004 qui peut faire fonctionner la version Debian 9, ce qui est le cas des portables de 11 pouces ayant des puces Atom N450). Pour la mémoire vive, on peut récupérer des barrettes sur d’autres ordinateurs ou sur les sites d'enchères en ligne (on peut même se rapprocher d'une déchetterie).

Pour une installation sur le Raspberry Pi, voir la page Installation de Primtux sur un Raspberry Pi.

II. Choix des différentes versions :

Source : https://primtux.fr/wp-content/uploads/2018/10/versions-primtux-2.pdf

Primtux versionsEn général, vu le matériel dans les écoles (PC anciens avec mémoire limitée, petit portable du type Acer Aspire One avec puce Atom N450), j’installe la version Primtux 4 Debian 9 i686 DG. DG correspond au type de contrôle parental proposé (ici DansGuardian). Pour l'académie de Montpellier, le rectorat fournit aux écoles la solution Proxécoles http://pratic34.ac-montpellier.fr/0/?p=332.

Remarque : Pour les bidouilleurs, testeurs, on trouve à cette adresse les différentes versions proposées (attention certaines sont en cours de développement et il vaut mieux aller sur le site Primtux pour télécharger les images officielles) : https://sourceforge.net/projects/primtux/files/

 

III. À savoir

A- Mot de passe administrateur

→ Le mot de passe " Administrateur "  par défaut est " tuxprof "

B- Réglage du proxy

 → Pour indiquer un proxy (cas à l’IEN), passer par WICD le gestionnaire Wifi en bas à gauche et vert.

C- Partage de dossiers sur le réseau

 → Pour le partage de dossiers et de fichiers sur le réseau : https://wiki.primtux.fr/doku.php/utilisation-reseau:partage-dossier

Pour le montage automatique des lecteurs réseau, j'ai dû installer le paquet cifs-utils avec la commande :

sudo apt-get install cifs-utils

Primtux Partage1

 

Il faut d'abord décider quel poste fera office de serveur. En général, on le mettra sur le poste1 en tête de réseau et qui sera allumé tout le temps (ou du moins en premier) avec une IP fixe afin de faciliter les paramétrages. En général, je commence à numéroter à 192.168.1.11.

Sur le poste1, je me sers donc du dossier "Public" qui est déjà un dossier partagé. Dans Samba, je le déclare en tant que "public_p1" avec les propriétés suivantes : visible, en lecture/écriture et accessible à tous les utilisateurs.

Ensuite je crée sur ce poste1, le dossier "/media/partage" qui permettra de monter automatiquement le dossier partagé.

 

Ensuite dans le fichier /etc/fstab, je rajoute la ligne suivante qui permettra de se connecter de façon transparente à ce dossier :

//192.168.1.11/public_p1 /media/partage cifs guest,soft,file_mode=0666,dir_mode=0777,user,iocharset=utf8 0 0

 → Quand l’administrateur veut proposer des dossiers ou des fichiers que les élèves doivent récupérer, il suffit qu’il les mette dans son dossier " Public " qui est accessible à tous les utilisateurs de son ordinateur (pas à ceux sur le partage réseau).

Primtux Dépot Fichiers Élèves

→ Pour déposer des dossiers ou des fichiers directement dans les dossiers des utilisateurs élèves, avec le compte "administrateur", aller dans :


1- "Administration des environnements" (icône avec les curseurs vert et rouge, dans la barre d'outils verticale gauche),

2- puis sur l'onglet "Administration des applications",

3- dans le dossier "Home" de l'utilisateur voulu.

 

 

 

 

D- Trousseau de mots de passe

 → Pour enregistrer les mots de passe, utiliser le trousseau (par exemple mot de passe pour les élèves : " primtux " et pour l’administrateur celui habituel).

E- Désactivation du pavé numérique intégré avec les lettres

 → Pour les portables avec pavé numérique intégré avec les lettres du clavier et pour lesquels ces réglages ne peuvent pas être effectués via le BIOS (cas des Acer Aspire One de 11,5 pouces), il faut désactiver ce pavé numérique pour avoir accès à toutes les lettres (problèmatique pour saisir un mot de passe par exemple). Procédure trouvée ici : https://wiki.primtux.fr/doku.php/pave-numerique

  1. Ouvrir pcmanfm en root: outils => ouvrir le dossier actuel dans un terminal => sudo pcmanfm

  2. Se rendre dans /etc/lightdm/ et ouvrir le fichier lightdm.conf avec leafpad.

  3. Ajouter au début de la ligne 122 (Options => cocher Numérotation des lignes dans leafpad): # de manière à ce que greeter-setup-script=/usr/bin/numlockx on devienne #greeter-setup-script=/usr/bin/numlockx on

  4. Toujours en root, se rendre dans /etc/default/ et ouvrir le fichier numlockx avec leafpad.

  5. Remplacer NUMLOCK=auto par NUMLOCK=off

 Remarque : pour les portables Samsung N150+, il faut passer par le BIOS où il existe un paramètre " numlock " ainsi qu’une façon d’activer le pavé numérique avec la touche " fn".

F- Clic en tapant sur le pavé tactile

 → Pavé tactile : source https://wiki.debian.org/fr/SynapticsTouchpad

 Remarque : Pour connaître les réglages, taper la commande " synclient -l "

Solution :

Debian 9 « Stretch » utilise le pilote libinput. Dans un terminal, il faut créer le dossier /etc/X11/xorg.conf.d avec la commande :

sudo mkdir -p /etc/X11/xorg.conf.d

Puis on édite un nouveau fichier de configuration avec la commande :

sudo leafpad /etc/X11/xorg.conf.d/40-libinput.conf

 On y colle tous ces paramètres :

Section "InputClass"
Identifier "libinput touchpad catchall"
MatchIsTouchpad "on"
MatchDevicePath "/dev/input/event*"
Driver "libinput"
Option "Tapping" "on"
EndSection

 On ferme la session et on se reconnecte.

G- Installation des logiciels et des outils non-libres

 → Après le 1er démarrage, en administrateur installer les outils non-libres (flash, java, ...) et les logiciels non-libres 8-10 ans (contient Géogébra Classic notamment, Vikidia). Attention, étape très longue (au moins 1h).

H- Passage au clavier occitan

 → Lors de l’installation, on ne peut installer qu’un clavier français par défaut sans pouvoir choisir la variante occitan qui permet de bénéficier des majuscules accentuées. On peut donc le faire par la suite en se connectant en tant qu’administrateur, via la fenêtre " Bienvenue ! " et en allant sur l’onglet " 1-Finalisation de l’installation " puis " Choix du clavier ".

Problème : ce changement n’affecte pas les autres utilisateurs.
Pour avoir le clavier occitan, sous admin, en root, il suffit de transformer " exec setxkbmap fr & " en " exec setxkbmap oci fr & " dans chaque $Home/.fluxbox/startup de chaque user.

I- Déployer Primtux sur plusieurs postes avec Systemback

→ Après installation de PrimTux sur disque dur, mise à jour, installation de Flash et Java, personnalisation, Systemback permet de copier PrimTux sur un autre disque dur (voir le wiki http://wiki.primtux.fr/doku.php/systemback).

Il faut d'abord installer les paquets "systemback" et "systemback-locales". Il faut aussi préparer le disque dur qui recevra la copie avec l'éditeur de partition (Gparted).

Il sera beaucoup plus rapide de cloner le disque en le reliant directement en interne à l'ordinateur plutôt que passer par un disque externe usb. En tout c'est une opération qui me prend (démontage-remontage du disque dur et réglage du BIOS pour désactiver le lecteur de disquette y compris) dans les 25 minutes.

Problèmes :

Aussi bien en démarrant sur un disque dur USB externe qu'en reliant directement le disque dur en interne, j'ai un message d'erreur :
blk_update_request: i/O error, dev fd0, sector 0
J'ai pu me débarrasser de cette erreur en désactivant le lecteur de disquette dans le BIOS.

Après, le démarrage est très long (contrairement à la première installation classique). Je pense qu'il y a un souci au niveau des UUID des disques/partitions. Du coup, j'ai trouvé ici https://www.debian-fr.org/t/resolu-aie-aie-aie-dependency-failed/75847/11 une solution car le problème venait de la partition swap.
Voilà comment j'ai résolu le problème en faisant cette manip sur le disque qui servira de matrice :
1- Commenter la ligne concernant le swap dans /etc/fstab
2- Supprimer l’identifiant du swap dans /etc/initramfs-tools/conf.d/resume.
3- Regénérer l’initramfs avec update-initramfs -u.

J- Disparition du pointeur de souris

→ Sur un portable à base d'Atom N450, je rencontre un problème aléatoire où j'ai le pointeur de la souris qui disparaît souvent après le choix du type d'utilisateur (mais ça m'est arrivé même dès le début). La solution basique serait de redémarrer, ce qui prend du temps. On peut contourner cela, en basculant entre les différentes consoles : il suffit de faire ces combinaisons de touches Control + Alt + F1 puis Control + Alt + F7. Ceci a pour effet de faire réapparaître notre pointeur.

K- Intégration de DWS dans Primtux

→ Pour mettre facilement à disposition cet outil (voir cet article) de dépannage à distance. Voici une procédure à faire sur le compte "administrateur" :

  1. Télécharger l'agent DWS ici : https://www.dwservice.net/download/dwagent_x86.sh. Par défaut ce fichier se trouve dans le dossier /home/administrateur/Téléchargements/ .
  2. Donner à ce fichier "dwagent.sh" les droits d'exécution pour le propriétaire seulement en faisant un clic droit dessus.
  3. Puis le déplacer dans le dossier /var/opt/ et changer le propriétaire (qui est "root" par défaut) par "administrateur" avec les 2 commandes suivantes :
    sudo mv /home/administrateur/Téléchargements/dwagent.sh /var/opt/
    chown administrateur /var/opt/dwagent.sh
  4. Créer le lanceur dws.desktop dans le dossier /usr/share/applications/ avec la commande :
    sudo leafpad /usr/share/applications/dws.desktop
  5. Puis on insère le code ci-dessous avec Leafpad (ou Vim) :
[Desktop Entry]
Type=Application
Icon=emblem-people
Name=DWS
Comment=Dépannage à distance
Exec=/var/opt/dwagent.sh
StartupNotify=false
Categories=Settings;System
Terminal=false
MimeType=inode/directory;
NoDisplay=false
  1. On rajoute ensuite ce lanceur dans la barre d'outil verticale de gauche avec un clic droit -> "Tableau de bord" -> "Ajouter de nouveaux éléments...". Ensuite dans la nouvelle fenêtre, on choisit "Lanceur" et on clique sur le bouton "Ajouter".
                         Primtux Lanceur1                     Primtux Lanceur2
  2. Ensuite on configure ce nouveau lanceur, en faisant un clic droit sur son icône et on clique sur "Propriétés" (1), puis on appuie sur le + en vert (2) sur la 2e fenêtre. Dans la 3e fenêtre qui s'ouvre, on tape dans la barre de recherche "dws" (3),  on sélectionne le lanceur correspondant (4) et on clique sur le bouton "Ajouter" (5):
    Primtux Lanceur3

  Le lanceur est désormais fonctionnel.

L- Modifier le nom de sa machine

→ Lorsqu'on installe des machines en série (à partir d'une image identique), il faut penser à modifier leur nom. Pour cela, il faut éditer les fichiers /etc/hostname et /etc/hosts . Ne pas oublier non plus de le faire dans WICD. Puis redémarrer.

Vous êtes ici : Accueil / Logiciels Libres / [Primtux4] Un OS dédié pour les écoles